Je désire recevoir votre Newsletter

Noël en Terre Sainte

Le patrimoine de la chrétienté

Bethléem est une ville sainte située à 10 kilomètres de la ville de Jérusalem. Bien que sa population soit essentiellement musulmane, il s’y trouve des chrétiens et est l’une des plus anciennes communautés chrétiennes au monde. Au cœur de cette région, considérée comme le lieu de naissance de Jésus-Christ, s’y dresse une église symbolique, l’église de la Nativité. Aujourd’hui, son emplacement est reconnu universellement comme un des lieux les plus sacrés de la chrétienté et marque aussi les débuts du christianisme. Cette région concentre chaque année des milliers de pèlerins venus du monde entier pour arpenter la route du pèlerinage en Terre Sainte, la célèbre et triste via Dolorosa, mais aussi pour fêter Noël.

 

Noël, dans la meilleure des villes

Parce que la foi est le fil conducteur de la vie de l’homme et parce que la religion est le guide du croyant, des milliers de personnes viennent faire un séjour chrétien en Terre Sainte chaque année et fêter Noël à Bethléem. Cette ville mythique, centre religieux du monde, revient à plusieurs fois dans les écritures bibliques. L’église de la nativité connaît chaque année des célébrations de Noël. Elle accueille des milliers de personnes, venus fêter dans la plus grande ferveur religieuse, la naissance de Jésus. Cette ville refuse du monde à chaque événement. Ceci pour dire que la foi est plus forte que tout.

 

L’Eglise de la Nativité 

Cette basilique est bâtie sur un emplacement particulier. Le lieu dans lequel s’érige cette église est considéré depuis le IIe siècle, comme l’endroit où est né le prophète Jésus fils de Marie. Cependant, cette église est sortie de terre qu’à partir du VIe siècle après Jésus-Christ. Même si elle a connu différents réaménagements, elle reste toujours la plus ancienne église utilisée journellement. Au fil des âges, elle a été intégrée dans un ensemble architectural phénoménal comprenant des couvents représentatifs de tous les courants de la chrétienté, mais aussi la fameuse grotte où serait né le prophète Jésus.

 

La via Dolorosa ou le chemin de souffrance

D’après la tradition religieuse, cette route est connue comme le chemin emprunté par le prophète Jésus avant d’être crucifié. Elle représente un symbole fort de la chrétienté. Cela se traduit par des pèlerinages annuels réunissant des millions de personnes autour d’une procession d’environ 500 mètres. Hormis le pèlerinage sur ce lieu fort de la croyance chrétienne, des processions se déroulent souvent les jeudis pour honorer le rite byzantin que suivent la plupart des églises orthodoxes, mais aussi certaines églises catholiques de l’Orient. Le parcours sur ce chemin de la souffrance se fait en neuf stations, représentant des actes ou des événements intervenus lors de la marche du fils de Marie. La via Dolorosa représente un symbole puissant de la foi chrétienne que des milliers de pèlerins parcourent lors d’un circuit en Terre Sainte.